Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

Entretien avec M. Jaouad Hattani

Entretien avec M. Jaouad Hattani

Tout d’abord je vous remercie Monsieur Hattani d’avoir accepté de nous accorder cet entretien, et je vous félicite de la confiance renouvelée de la part des membres de l’AMFO qui vous ont élu pour un second mandat. Pouvez-vous nous parler du bilan de de ces deux dernières années ?

Merci pour l’intérêt particulier que vous accordez à notre honorable association et je reste volontiers à la disposition de vos lecteurs afin de les informer du rôle de l’AMFO et de ses réalisations.

On peut dire que le bilan de ces deux dernières années est plus que positif, car l’objectif principal a été atteint, nous avons réussi à ressusciter l’AMFO malgré tous les obstacles.

Nous nous sommes consacrée ensuite à la restructuration de notre association, et son budget de fonctionnement, notre objectif était d’assainir de restructurer afin de partir sur des bases solides, nous pourrons ensuite travailler et avancer en toute sérénité.

Nous avons aussi réussi à augmenter le nombre de nos adhérents passés de 32 à 42 membres, j’en suis particulièrement fier car cela démontre premièrement que nous avons pu redonner confiance à nos collègues fournisseurs quant à l’importance de travailler ensemble pour un objectif commun qui consiste essentiellement à améliorer la marché de l’optique dans notre pays, deuxièmement, nous avons constaté que les jeunes fournisseurs veulent s’engager d’avantage ce qui donnera un second souffle à notre association et apportera une nouvelle vision qui ne pourra qu’enrichir et donner un coup de jeune à l’AMFO.

Nous avons ainsi remarqué avec beaucoup de satisfaction une plus grande motivation de la part de nos collègues fournisseurs qui se traduit par leur envie de participer massivement à nos réunions.

L’un de nos principaux objectifs pendant ces deux ans, est d’améliorer notre rapport avec les opticiens et plus particulièrement avec leurs représentants, syndicat, associations…

J’accorde particulièrement une très grande importance à ce rapprochement, j’ai entamé une série de dialogues avec le syndicat des opticiens afin de trouver un terrain d’entente concernant un certain nombre de dossiers importants, nous avons ainsi pu réaliser beaucoup de choses ensemble, il est claire que beaucoup de travail reste à faire dans ce sens, mais la volonté est là et nous somme au sein de l’AMFO déterminés à tisser un partenariat solide avec nos amis opticiens car nous faisons bien entendu partie de la même famille et il est dans notre intérêt à tous de travailler la main dans la main afin d’organiser et d’améliorer le marché de l’optique dans notre pays.

Nous pouvons donc dire que pendant ces deux dernières années nous avons instauré une plateforme solide qui nous permettra de construire sur de bonnes bases.

Quels sont les objectifs du nouveau bureau ?

La mission de ce nouveau bureau est bien définie, nous tenons particulièrement à atteindre des objectifs bien précis, et nous nous sommes organisés à cet effet en créant des commissions qui auront chacune un rôle particulier.

Ces commissions ont été élaborées comme suit :
-Commission verres
-Commission lentilles (qui aura également comme mission de travailler avec la douane concernant l’importation et le contrôle de ce dispositif médical)

-Commission équipement

-Commission montures

Plus une commission qui sera en contact permanent avec la douane afin de combattre la contrebande, ce fléau dangereux qui nuit gravement à l’équilibre du marché de l’optique at aussi à la santé de nos citoyens car tous les produits importés illégalement via ce circuit sont de mauvaise qualité et constituent une réelle menace pour la santé publique.

Nous devons redoubler d’effort pour protéger notre marché, nous avons demandé à tous les fournisseurs de déposer leurs marques auprès des services de douane afin de les protéger contre la contrebande et fermer la porte à ceux qui veulent inonder notre marché de produits de contrefaçon.

Quant aux plateformes qui servent de vitrines à la contrebande et à la contrefaçon comme Derb-Ghelef par exemple nous avons décidé de les attaquer sur le plan fiscal, nous avons adressé une lettre au ministre des finances dans ce sens afin que les commerçants concernés fassent l’objet d’un contrôles fiscaux.

Ce programme parait ambitieux, Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous avons établi un plan d’action sur le cours, le moyen et le long terme, tous le présidents et les bureau qui se succèderont doivent respecter ces plans d’action , l’AMFO doit agir comme une structure et ne doit pas dépendre d’une seule personne, c’est le président qui doit se conformer à la ligne et aux objectifs de l’association et non le contraire.
Nous allons prochainement adhérer à la CGEM (La Confédération Générale des Entreprises du Maroc) cette adhésion nous donnera plus de poids et nous ouvrira les portes de beaucoup d’interlocuteurs qui pourront nous aider à atteindre nos objectifs.

Aider et renforcer nos liens avec les écoles de l’optique est aussi un de nos objectifs, nous pouvons ainsi aider les étudiants futurs opticiens à améliorer leur niveau en leur proposant des formations et des stages, nous pouvons apporter beaucoup de choses afin d’améliorer la formation.

Le SNOL n’aura pas lieu cette année, pour quelle raison ?

Il faut tout d’abord dépasser ce cliché qui consiste à limier le rôle de L’AMFO à l’organisation du SNOL (salon National de l’optique lunetterie) certes le salon est l’un des objectifs de l’AMFO mais il est loin d’être la principale priorité, notre rôle est avant tout de défendre les intérêts des fournisseurs et d’assainir le marché de l’optique.

Certes cette année, le syndicat des opticiens a souhaité organiser le salon de l’optique et nous ne sommes retirés afin de préserver nos relations privilégiés avec ce dernier, cela ne veut pas dire que le SNOL n’existe plus, il sera organisé de façon continue et à date fixe tous les deux ans à l’OFEC (Office Des Foires Et Expositions De Casablanca) la date de la prochaine édition sera communiqué de façon officielle bientôt.

Le fait que le syndicat a organisé le salon ne risque pas de créer une certaine tension entre l’AMFO et le syndicat ?

Au contraire notre volonté est ferme de travailler la main dans la main avec le syndicat des opticiens, nous sommes bien entendu
ouverts à toutes les propositions qui peuvent améliorer le marché de l’optique, nous sommes toujours ouverts au dialogue, et je profite de cette occasion pour inviter les responsables du syndicat à une grande réunion qui ouvrira la porte à une collaboration étroite dans tous les domaines.

Nous pourrons accomplir beaucoup de choses ensemble, le travail social en est une, nous sommes prêt à mettre en place un vaste programme social en faveur des personnes nécessiteuses, nous barreront ainsi la route aux associations qui font du social un moyen de s’enrichir, nous pouvons également collaborer étroitement avec les autorités compétente et les organismes qui organisent des campagne de la sécurité routière, et nous savons tous l’importance de la vision dans la conduite, une bonne vision peut sauver des vies.

Avez-vous un message à passer aux opticiens ?

Nos rapports avec les opticiens doivent dépasser le cadre strictement commercial, nous devons les considérer en premier lieu comme des partenaires, car au final c’est eux qui sont en première ligne si je puis m’exprimer ainsi, les soutenir en leur proposant de bons produits et surtout un service après-vente efficace afin qu’ils puissent satisfaire leurs clients. Nous devons aussi encourager les jeunes opticiens qui viennent de s’installer en leur donnant les bons conseils. Nous devons prendre conscience que chaque magasin d’optique qui ferme est une perte pour nous.

Par: Ouail Ouahi

Source: n° 30 de la revue marocoptic.com

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires