Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

Péripéties d’un opticien Marocain: L’été ramadanesque

Péripéties d’un opticien Marocain: L’été ramadanesque

Votre serviteur se réjouit de l’approche des belles semaines. Bientôt un air léger de vacances va s’installer. Je ne sais pas pour vous, mais l’été -dans la petite ville balnéaire où j’ai jeté mon ancre- est franchement spécial.

C’est la saison de beaucoup de choses. Les loueurs de parasols, les vendeurs improvisés de solaires, le ticket du parking qui voit son indice MASI (et MADex tant qu’on y est) grimper en flèche… C’est aussi la saison des hordes de baigneurs-potentiels-en-autobus, et celle des heures de pointe en fin de journée sur les routes des plages…

En été, là où je vis, c’est aussi la saison des migrations. Une partie de ma clientèle disparait tout d’un coup, une autre clientèle saisonnière pour sa part débarque…

Depuis quelques années, la saison des vacances est devenue assez compliquée à gérer.

D’un été toujours doux et prometteur, nous sommes passés à un été post crise. Les marocains résidents à l’étranger qui avaient l’habitude de rentrer systématiquement ne sont plus aussi nombreux à revenir au bercail, et ça, ça se ressent très vite dans une ville qui voit son économie boosté avec le retour des MRE. Depuis, l’été n’est plus ce qu’il a été.

Aussi, Ramadan s’est invité (lui est toujours le bienvenu). Conjuguez tout ça avec un voyage dans le temps que notre cher pays nous offre plusieurs fois par an, et vous aurez déjà mal à la tête rien qu’en pensant aux changements de vos horaires d’ouverture.

L’été est aussi, la saison de l’oisiveté. Il fait chaud, les gens sont en vacances, si on ajoute le jeun à tout ça, on en arrive à une équation assez intéressante à observer et encore plus intéressante à solutionner.
Meilleurs souvenirs d’été-ramadanesque-post-crise ? Il y’en a beaucoup, mais j’imagine que l’atmosphère, les odeurs, les discussions et parfois des invitations à des ftours chez des clients en sont les plus importants.

Un souvenir moins plaisant ? Quand des clients se pointaient au Magasin en début d’après midi, en demandant à essayer des modèles de lunettes, alors qu’ils ne cherchaient vraiment qu’à « passer le temps » en attendant le ftour… si vous avez une solution pour les détecter et trouver la parade , je suis preneur !

Ne vous oubliez pas cher(e)s ami(e)s. Prenez votre part d’été, soufflez, riez, voyagez, respirez, prenez soins de vous et de ceux qui comptent pour vous vous l’avez bien mérité. La rentrée risque d’être intéressante pour notre profession, en attendant il faut préparer le mental et stocker des forces, et pour ça, rien de mieux qu’un oisif été ramadanesque. A dans deux mois !

Par: Oussama Abaouss

Source: n° 31 de la revue marocoptic.com

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires