Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

24 gènes responsables d’un risque 10 fois plus élevé de troubles de la réfraction

24 gènes responsables d’un risque 10 fois plus élevé de troubles de la réfraction

 

De nouvelles recherches scientifiques viennent de mettre en évidence 24 nouveaux gènes responsables de troubles de la réfraction entraînant myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie. Menée par une équipe de chercheurs du King’s College London et publiée le 7 février dans la revue Nature Genetics, cette découverte pourrait conduire à de meilleurs traitements curatifs ou préventifs de ces déficiences et troubles de la vision.

Dans leur conclusion, les scientifiques expliquent s’être notamment concentrés sur la part des facteurs héréditaires de la myopie, qui touche actuellement environ 30% des populations occidentales et jusqu’à 80% des populations asiatiques. Pour cela, ils ont analysé les données génétiques de plus de 45 000 personnes présentant des troubles de la réfraction et participant à 32 études différentes. Résultats : les 24 nouveaux gènes identifiés présentent un risque 10 fois plus élevé de déclarer une anomalie visuelle. Ils interviennent dans la signalisation du cerveau aux tissus oculaires, dans la structure de l’oeil et son développement.

Cette découverte révèle également que, malgré les différences de prévalence des troubles de la vision selon les populations, les gènes identifiés ne montrent pas de changements significatifs entre les groupes européens et asiatiques. L’auteur principal de l’étude, le Pr. Chris Hammond du Kings College London rappelle que « si la myopie était déjà connue comme une maladie familiale, on en savait encore peu sur ses causes génétiques et leur impact sur l’augmentation du risque. Il devient possible d’explorer d’autres thérapies pour traiter ou prévenir ».

 

Source: acuité

 

 

 

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires