Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

Le 4 janvier 2011, une éclipse partielle de soleil sera visible au Maroc

 

Le 4 janvier 2011, une éclipse partielle du soleil sera visible au Maroc

Le 4 janvier 2011 au matin, une éclipse partielle du soleil sera visible au Maroc, de 7h15 jusqu’à environ 08h50, selon le lieu d’observation. Le pourcentage de la surface du disque solaire occultée par la Lune sera maximal aux alentours de 7h40 et atteindra un maximum de 36.5% à Al Hoceima.

L’éclipse à son maximum dans quelques villes du royaume:

RABAT 07h41mn08s  31.3%
CASABLANCA 07h40mn13s 29.8%
MARRAKECH 07h37mn55s 25.8%
TANGER 07h43mn51s  35.8%
AGADIR 07h36mn19s 21.5%
OUJDA 07h45mn10s 37.2%
LAAYOUN 07h43mn02s 10.7%
FES 07h42mn15s 33.1%

Une éclipse de soleil, tout aussi bien partielle que totale, peut provoquer de graves lésions oculaires si on l’observe dans des conditions inappropriées. L’exemple le plus flagrant mais auquel tout le monde ne pensera pas immédiatement… et ensuite il sera trop tard : il ne faut jamais observer le soleil avec des instruments d’optique, jumelles ou appareil photographique, qui concentrent vers l’oeil les rayons dangereux.

« L’observation d’un tel événement nécessite impérativement de se protéger les yeux afin d’éviter toute lésion oculaire, particulièrement chez les enfants”. Observer directement le soleil peut en effet provoquer des lésions de la cornée, douloureuses mais réversibles en quelques jours ainsi que des brûlures rétiniennes pouvant conduire “à une altération définitive de la vue”.

Se procurer des lunettes de protections spéciales, “complètement opaques à la lumière” et disponibles chez des opticiens
Par prudence, c’est déconseillé. Certaines de ces lunettes, généralement à monture cartonnée, doivent être considérées comme “étant à usage unique. La qualité du filtre risque en effet de se dégrader si les lunettes sont conservées dans de mauvaises conditions”.

En revanche, “il convient de mettre en garde contre l’utilisation de moyens de protection de fortune, comme des verres fumés, les films radiologiques ou de simples lunettes de soleil dont la faculté de protection est très insuffisante”.

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires