Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

Opticiens du Maroc, Entretien avec M. Benhammani, Directeur Général de L’N OPTIC

Entretien avec M. Benhammani, Directeur Général de L’N OPTIC
« L’N OPTIC, le partenaire préféré de chaque opticien »

 

Marocoptic : Monsieur Benhammani,  merci par avance de ces quelques mots que vous acceptez de partager avec nos lecteurs. J’aimerais que vous nous en disiez un peu plus sur
qui est L’N OPTIC et sur sa mission au Maroc.

LB : Je souhaiterais tout d’abord revenir sur quelques dates clés qui permettront à nos lecteurs de comprendre le dynamisme de L’N Optic et sa rapidité de développement sur le marché de
l’optique.

Juillet 2005: Création de la société L’N Optic

Février 2006: Installation du laboratoire de surfaçage et production du 1er verre à Tanger

Mars 2007: Mise en Production du premier verre Antireflet

Septembre 2009: Certification ISO 9001 Version 2008

Février 2011: Signature du partenariat avec Essilor International

Septembre 2011: Lancement de la production locale du verre anti-reflet Crizal à Tanger

Février 2012: Installation de la ligne de surfaçage numérique

Avril 2012: Lancement de la production locale du Crizal Forte UV

Septembre 2013: Recrutement Mme Rhita Zniber Responsable Education
et Relations Médicales  

Octobre 2013: Lancement de la dernière génération de Varilux, le Varilux S Series

Février 2014: Lancement de la production à Tanger de la dernière génération de verres anti-reflet du groupe Essilor, le Crizal Prevencia

Juin 2014: Lancement du nouveau Transitions Graphite Green

L’N Optic veut être le leader dans le cœur des opticiens et les aider à développer leurs ventes de produits de qualité auprès du grand public. Nous nous appliquons à devenir le partenaire préféré de chaque opticien, être leader dans les produits, les services et les innovations marketing.

Marocoptic: plus concrètement en quoi cela consiste-t-il ?

LB : Essilor lance régulièrement des nouveaux produits qui ont le double objectif d’apporter des solutions toujours plus adaptées aux 5 milliards d’êtres humains dans le monde qui ont besoin d une correction visuelle et  de créer de la valeur par l’innovation. Donner accès à la vision est une mission noble, car mieux voir le monde, c’est mieux vivre, mieux travailler, mieux apprendre. Nous voulons aider en particulier nos jeunes, notre avenir, en s’assurant qu’ils aient une vision suffisante pour bénéficier pleinement de ce que peut leur apporter l’enseignement.
Bien voir c’est aussi primordial sur la route, trop d’accidents sont la conséquence d’une mauvaise vision entraînant un retard dans les réactions du conducteur.

De nombreuses études existent sur les pertes colossales qu’entrainent une absence ou une mauvaise correction de la vision. Elles sont réunies au sein d un site internet indépendant libre d accès : 
Vision Impact Institute.

Essilor a l’objectif de remplir pleinement sa mission et développe ou encourage des initiatives de dépistage et d’équipement un peu partout dans le monde que ce soit dans les pays les plus matures ou les plus pauvres.

Marocoptic : pouvez vous nous citer des produits dans votre offre qui permettent vraiment d’améliorer la vision ?

LB : Il y en a beaucoup et plutôt que tous les citer, je peux déjà vous parler des dernières innovations du groupe.

Le dernier né de la génération VARILUX, Varilux S qui est un véritable changement dans l’ère des progressifs. Nous dépassons le compromis entre des champs de vision larges et des effets de tangages réduits.

Dans le domaine des traitements, nous disposons dans notre gamme des dernières innovations sorties récemment en Europe.  Notre gamme Crizal bénéficie d’un traitement UV permettant une protection UV optimale quel que soit le degré d’exposition aux rayons ultra-violet. Nous avons introduit sur le marché un nouvel indice, Eye Sun Protection Factor (E-SPF) permettant à l’opticien de mettre en avant cette technologie au niveau du consommateur et de reprendre sa place d’acteur de la santé visuelle.
Par ailleurs, il est aujourd’hui admis que la lumière bleue n’est pas que bénéfique pour les yeux, pourtant les éclairages artificiels et les écrans en contiennent de plus en plus. Nous avons donc mené des études avec le professeur Sahel et l’institut de la Vision à Paris pour mieux comprendre ce phénomène. Il en ressort qu’une partie du bleu est nocive alors que l’autre est bénéfique, nous avons donc conçu un traitement filtrant sélectivement la mauvaise lumière bleue : Crizal Prevencia.

 

Marocoptic : ces innovations du groupe Essilor, vous voulez dire qu’elles sont disponibles au Maroc ?

LB : Bien sûr ! Nous sommes tout aussi bien équipés dans notre laboratoire que les autres laboratoires Essilor, l’exigence et les standards sont les mêmes que pour les verres d’importation.
J’invite chaque opticien qui le souhaite à venir le constater à notre laboratoire de Tanger et découvrir la complexité que peu parfois nécessiter l’élaboration d’un verre.
Et rappelons que cette fabrication locale permet au consommateur marocain d’obtenir ses verres avec un délai de 3 jours ouvrables entre la commande et la livraison chez l’opticien.

Marocoptic : Comment voyez vous l’évolution de la profession au Maroc ?

LB : Des bons produits sans de bons opticiens seraient inutiles. L’N Optic à pour mission comme le fait Essilor partout dans le monde d’informer et de former les professionnels de la vision.
Nous disposons depuis près d’un an d’un département de la santé visuelle responsable notamment  de la formation et l’information médicale. Nous couvrons les salons, notamment la SFO à Paris en mai dernier, et dispensons des formations, tant au niveau technique, que produits ou vente.

Nous essayons en toute neutralité de créer des ponts entre chaque acteur de la santé visuelle, ophtalmologistes, opticiens et orthoptistes en étant l’interlocuteur privilégié de chacun et en apportant à tous l’information nécessaire et en rassurant sur les compétences de l’autre. Hélas, beaucoup de préjugés circulent encore.

La formation est clé. Le métier d opticien est complexe, avec de multiples facettes qui en font sa singularité mais aussi son intérêt. Notre environnement ne cessant de bouger, se former de manière continue, c’est prendre de la hauteur et se donner la chance de pouvoir à un instant penser autrement que son quotidien.
Pour cela nous avons créé Essilor Academy Maroc, qui d’ici peu avec toute le soutien du groupe Essilor vous apportera un programme de formations de qualité.

Marocoptic : Monsieur Benhammani, qu’est ce qui fait votre succès aujourd’hui ?

LB : La confiance de nos clients ! Sans leur confiance, leur grande connaissance et leur ouverture d’esprit nous ne pourrons jamais développer le marché marocain qui a de belles années devant lui !
Et cette confiance s’est construite sur des valeurs que nous partageons. L’N Optic partage les mêmes valeurs humaines que la maison mère.
Améliorer la vision pour améliorer la vie est le socle de notre société.

Et bien évidemment notre formidable atout c’est d’avoir un groupe mondial derrière nous pour soutenir nos ambitions. Essilor est reconnu pour la 3ème année consécutive comme une des entreprises les plus innovantes par le magazine américain Forbes. Ce qui nous rend extrêmement fier d’appartenir à un groupe aussi dynamique ! Nous sommes régulièrement récompensés par la profession par des prix, le dernier en date, un Pont d’Or en France pour le verre Varilux S Series.

Marocoptic : Pour ceux qui nous lisent et aimeraient en savoir plus dans vos produits et programmes de formation, que doivent t’il faire ?

LB : Appeler leur représentant ou le centre d’appels de Tanger, nous serions très heureux de ce premier contact.

Marocoptic : j’ai entendu dire que vous avez une nouvelle à nous confier ?

LB : Oui, nous prévoyons un service de montage. L’atelier est parfois un centre de coût important et disposer d’un tel service permet d’améliorer considérablement ses marges et de consacrer plus de temps avec ses clients.

Marocoptic : un conseil à donner à vos lecteurs ?

LB : Mettez le client au cœur de vos préoccupations, intéressez vous à ses besoins visuels et apportez lui non seulement un bon produit mais la solution la plus adaptée. Au travers de tout cela, faites en sorte que votre client vous perçoive comme un réel expert de la Santé Visuelle et non comme un simple commerçant. Car un client satisfait c’est un client qui revient !

 

Source: n° 20, revue marocoptic.com

 

 

 

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires