Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

L a vision des nouveaux-nés

L a vision des nouveaux-nés

 

Les nouveau-nés peuvent détecter qu’une personne les regarde dans les yeux dès l’âge de deux jours, révèle une étude publiée dans une revue scientifique américaine. Selon les chercheurs, cette faculté à pouvoir identifier très tôt la recherche d’un contact par le regard est un élément essentiel pour le développement ultérieur des comportements sociaux.

Les enfants seraient de plus en plus précoces. Mais là, difficile d’être plus en avance dans la recherche de communication avec autrui ! Une équipe de chercheurs dirigée par Teresa Farroni (Université de Londres) a en effet démontré que des nouveau-nés âgés de deux à cinq jours étaient en mesure de distinguer un visage selon que le regard soit direct ou détourné. Par ailleurs, ces nouveau-nés préfèrent regarder des visages qui les engagent dans un échange de regard. Ces résultats seront prochainement publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS).

Pour arriver à ce résultat, Farroni et ses collaborateurs ont montré à des nouveau-nés de deux à cinq jours deux types de photographies de visages. Sur une photo, les yeux regardaient directement le nouveau-né alors que le regard était détourné sur l’autre photo.

La réaction des nouveau-nés à la présentation de ces photos a été enregistrée par vidéo. Cette approche a permis de montrer que les nouveau-nés regardaient plus facilement et plus longtemps les visages où le regard était direct. Ces données ne sont pas étonnantes si l’on considère que l’échange de regard est le meilleur moyen d’établir une communication chez l’homme. Cette faculté n’avait toutefois pas été démontrée chez de si jeunes enfants. Globalement, cela tend à démontrer que le nouveau-né est préparé à recevoir des informations pertinentes pour établir un contact social, expliquent les chercheurs.

Cette première série d’expériences a été complétée par des mesures d’activité cérébrale chez des enfants âgés cette fois-ci de quatre mois. L’activité d’une région particulière a été enregistrée. A l’âge adulte, cette région est « sensible aux visages », note l’équipe de Farroni.

L’amplitude de la réponse de cette région nommée « N170 du nourrisson » était plus importante lorsque l’enfant regardait des visages où le regard était direct, comparé aux situations où les regards étaient détournés.
Dans leur discussion, les chercheurs estiment que cette « sensibilité précoce exceptionnelle pour les regards mutuels » est une base importante pour le développement ultérieur des comportements sociaux.

 

Source : Proc Natl Acad Sci USA 2002, early edition, « Eye contact detection in humans from birth » by Teresa Farroni, Gergely Csibra, Francesca Simion, and Mark H. Johnson; www.pnas.org/cgi/doi/10.1073/pnas.152159999

 

 

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires