Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

La presbytie,Contactologie : une étude met en cause l’efficacité des solutions d’entretien

Contactologie : une étude met en cause l’efficacité des solutions d’entretien

 

Selon une étude parue dans le journal Optometry & Vision Science de janvier 2012, les principales solutions d’entretien n’auraient qu’une efficacité limitée contre les micro-organismes Acanthamoeba. Or, ces amibes (fréquemment présents dans l’eau douce, du robinet ou dans les piscines même chlorées) peuvent causer des graves infections oculaires (kératites amibiennes) pouvant aller jusqu’à la cécité.

« Frotter » les lentilles diminue les risques

Des chercheurs de l’Université Polytechnique de Hong-Kong ont évalué, pour les lentilles souples, quatre solutions multifonctions et un système désinfectant à base de peroxyde d’hydrogène. Ils ont également testé quatre solutions destinées aux lentilles rigides perméables au gaz. Tous ces produits ont été mis en contact avec trois espèces d’Acanthamoeba, pendant le temps préconisé par leur fabricant. Les résultats ont montré qu’aucune de ces solutions n’a obtenu une « réduction satisfaisante » de la viabilité de ces micro-organismes. En outre, la présence de protéines sur les lentilles réduit l’efficacité de ces produits sur les amibes.

Suite à ces résultats, les auteurs de l’étude rappellent l’importance, déjà connue, de ne pas nager en piscine lorsqu’on porte des lentilles de contact, et d’éviter absolument l’usage de l’eau du robinet pour rincer les lentilles ou leur étui. Ils préconisent par ailleurs aux porteurs de frotter leurs lentilles, même s’ils utilisent les solutions dites « no-rub » (sans massage).

 

Acuité

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires