Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

Tout comprendre sur les yeux secs

Tout comprendre sur les yeux secs

 

Avez-vous parfois l’impression que vos yeux piquent, brûlent ou grattent ? Pour être ‘à l’aise’, vos yeux doivent être lubrifiés, ou baignés par les larmes.
Normalement, il y a toujours une pellicule de larmes à la surface de vos yeux. Mais la surface de vos yeux s’irrite s’ils ne produisent pas suffisamment de larmes. Cette affection est connue sous le nom de «yeux secs» ou de «sécheresse oculaire».

Pas assez de larmes lubrifiantes

Lorsque vous pleurez, vos yeux fabriquent des larmes de façon réflexe. À chaque fois que vous clignez des yeux, une autre sorte de larmes appelées «les larmes lubrifiantes», se répandent à la surface de vos yeux. Ces larmes gardent vos yeux humides et vous vous sentez à l’aise. Vous ne vous rendez pas compte de la présence de ces larmes parce qu’elles restent à la surface de l’œil. Mais si elles sont absentes, vos yeux deviennent secs. Alors ils brûlent, piquent et grattent. Parfois, vos yeux pleurent et coulent. Mais, ce larmoiement est insuffisant à vous soulager de la sécheresse, étant donné que les yeux qui larmoient fabriquent des larmes réflexes et non des larmes lubrifiantes.

Qu’est-ce qui provoque les yeux secs ?

-Le vieillissement
-Les systèmes de chauffage et d’air conditionné
-Le vent, la fumée, ou l’air sec
-Des allergies comme le rhume des foins
-Des médicaments
-Des problèmes au niveau des paupières, des lésions oculaires, ou des maladies comme la polyarthrite rhumatoïde.
D’où viennent les larmes lubrifiantes ?
Les larmes lubrifiantes viennent de glandes situées dans la paupière supérieure. A partir de l’œil, les larmes sont drainées dans des canaux qui conduisent au nez.

Les traitements des yeux secs
Les larmes artificielles sont le traitement le plus fréquent des yeux secs. Si les larmes artificielles ne soulagent pas vos symptômes, votre ophtalmologiste vous placera peut être des bouchons, ou vous fera une intervention chirurgicale pour arrêter l’excrétion de vos larmes et augmenter ainsi la pellicule de larmes sur vos yeux.

Larmes artificielles
Les larmes artificielles ou les gouttes lubrifiantes remplacent vos larmes qui sont naturellement lubrifiantes. Vous pouvez acheter la plupart des gouttes lubrifiantes sans prescription médicale et les utiliser aussi souvent que vous en avez besoin. Les gouttes lubrifiantes sont différentes des gouttes destinées à soulager la rougeur oculaire ou les yeux qui démangent. Vérifiez avec votre pharmacien que vous achetez le bon collyre.
Notez que la plupart des gouttes lubrifiantes contiennent des conservateurs qui permettent de les conserver plus longtemps. Si vos yeux présentent une hypersensibilité, une allergie aux gouttes, ou si vous avez besoin de les utiliser souvent, vous voudrez peut être acheter des gouttes lubrifiantes fabriquées sans conservateur. Votre ophtalmologiste peut aussi vous suggérer d’utiliser, la nuit, une pommade lubrifiante pour les yeux.

Bouchons

Pour conserver la pellicule de larmes sur vos yeux, l’ophtalmologiste pourra placer un bouchon sur le point lacrymal (on parle alors de bouchon méatique). Ce bouchon agit comme une bonde dans un évier : il permet qu’une petite quantité de larmes seulement soit excrétée de vos yeux. Votre ophtalmologiste pourra, dans un premier temps, essayer des bouchons temporaires qui se dissolvent en quelques jours. Si vous êtes soulagé(e), votre ophtalmologiste peut alors vous placer des bouchons durables. Vos yeux seront légèrement anesthésiés par un collyre lorsqu’il mettra les bouchons en place. Vous n’aurez pas mal pendant la pose de ces bouchons et vous ne devez sentir aucune gêne une fois qu’ils seront en place.

Chirurgie

Si vos yeux secs ne sont soulagés ni par des larmes artificielles ni par des bouchons, votre ophtalmologiste pourra pratiquer une intervention chirurgicale mineure pour rétrécir ou bloquer les ouvertures, vers le canal lacrymal. Si vos yeux secs sont provoqués par des problèmes de paupières, votre ophtalmologiste pourra vous recommander une autre sorte d’intervention chirurgicale.

source: france-optique

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires