Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

Pour un système de santé plus équitable

Pour un système de santé plus équitable

 

Elaboré dans le but de garantir le droit aux soins de santé aux personnes défavorisées, le Régime d’assistance médicale (RAMED), permettra une couverture médicale et une prise en charge des soins aux personnes démunies  qui ne bénéficient pas de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), et répondant aux critères d’éligibilité.
 
Contrairement à la prise en charge limitée à certains épisodes de maladie, comme prévu par l’utilisation du certificat d’indigence, le RAMED couvre toutes les prestations disponibles dans les centres de santé, les hôpitaux locaux, les hôpitaux provinciaux, préfectoraux, régionaux et universitaires, ainsi que les hôpitaux spécialisés, selon le niveau des prestations que ces établissements offrent.
 
La généralisation de ce régime consacre donc le principe du droit à la santé pour tous.  Le RAMED distingue deux catégories de bénéficiaires. Il s’agit des  bénéficiaires par éligibilité, et ce sont les personnes qui ne bénéficient pas de l’AMO, ou ceux qui ne disposent pas de ressources suffisantes pour faire face aux dépenses médicales. Les bénéficiaires de droit, quant à eux, sont dispensés de la procédure d’éligibilité, ne payent aucune contribution et ils ont droit aux mêmes prestations accordées aux bénéficiaires du RAMED par éligibilité. Il s’agit, entres autres,  des pensionnaires des établissements pénitentiaires, des établissements de bienfaisance, des établissements de rééducation et de tout établissement public ou privé à but non lucratif, hébergeant des enfants abandonnés ou adultes sans familles. 
 
Il est à souligner que lorsqu’une personne est reconnue bénéficiaire, les personnes à sa charge et vivant dans le même foyer sont également couvertes.
Pour bénéficier du RAMED, les personnes potentiellement éligibles peuvent se renseigner auprès des bureaux RAMED mis en place au niveau des Bachaouiates, Caîdats et annexes administratives de leur lieu de résidence.
 
Les postulants doivent déposer au niveau des bureaux RAMED leurs dossiers de candidature. Ces derniers sont traités par le système informatique et transférés à la commission permanente locale qui statut sur l’éligibilité du postulant. En cas de refus,  le postulant a droit à un recours dans un délai de 60 jours, auprès de la commission permanente provinciale ou préfectorale.
 
Les demandes sont évaluées sur la base des critères liés aux conditions de vie des bénéficiaires. Les personnes reconnues éligibles reçoivent  ainsi une carte RAMED qui donne droit  à une prise en charge des frais de soins dispensés dans les hôpitaux publics, établissements publics de santé et services sanitaires relevant de l’Etat.
 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires