Bienvenue dans le nouveau site marocoptic.com
10 ans
10 ans
10 ans

Syndrome de la vision artificielle

Syndrome de la vision artificielle

 

Si vous utilisez un ordinateur de façon régulière, vous souffrirez probablement, à un moment donné, du syndrome de la vision artificielle (SVA). Il est inutile de paniquer : le SVA fait tout simplement référence à une combinaison de problèmes des yeux et de la vision associés avec l’utilisation de l’ordinateur et environ 75 % des utilisateurs d’ordinateur en souffrent.  Toutefois, vous devez prendre certaines mesures pour atténuer les symptômes avant qu’ils n’empirent.

Symptômes associés au syndrome de la vision artificielle

Voici les symptômes les plus courants associés au SVA :

  • Fatigue visuelle ou de l’oeil,

  • Sécheresse des yeux,
  • Irritation des yeux,

  • Sensibilité à la lumière,

  • Vision embrouillée,

  • Céphalées et
  • Douleur aux épaules, au cou ou au dos.

Causes et traitement

Puisque le SVA peut être du à de multiples causes, vous bénéficiez d’un éventail de mesures pour éliminer ces symptômes douloureux et ennuyeux.

                                                                                      

Les problèmes qui surgissent pour vos yeux (fatigue visuelle, sécheresse des yeux, irritation des yeux et sensibilité à la lumière) durant l’utilisation de l’ordinateur peuvent provenir des éléments suivants : débit insuffisant de larmes dans les yeux, écran trop éblouissant et trop réfléchissant, paramètres de l’écran durs pour les yeux et nécessitant une correction de la vision (pour la première fois, ou pour une nouvelle ordonnance). Par où commencer?

 

Tout d’abord, traitez le problème qui touche pratiquement tous les utilisateurs d’ordinateur :

Vous ne cliquez pas assez des yeux

Ces trois petits trucs devraient vous permettre de régler le problème :
1. Pensez à cligner des yeux.  Faites l’effort de cligner plus souvent des yeux.  Apposez même une note autocollante sur votre ordinateur comme aide-mémoire.
2. Prenez une pause. Plusieurs fois par heure, prenez quelques instants pour jeter un coup d’oeil aux objets à distances variées de votre ordinateur, comme une horloge au mur ou quelque chose à la fenêtre.  Ou bien, prenez une pause plus longue de 15 minutes à chaque heure.
3. Utilisez des gouttes pour les yeux, au besoin. Recherchez le type de gouttes « hydratantes », puisque les autres peuvent créer une accoutumance, même en concentration disponible en vente libre.
4. Si vous portez des lentilles cornéennes, choisissez-les à partir de matériaux qui demeurent hydratés sur les yeux .

Ensuite, vérifiez le niveau d’éblouissement et de réfléchissement de votre écran si vous êtes incommodé.

Éblouissement et réfléchissement

L’éclairage de bureau et la lumière du soleil peuvent contribuer à un écran trop éblouissant et trop réfléchissant.  En essayant de percer ces deux fauteurs de troubles, vos yeux se fatigueront très rapidement.  Voici ce que vous pouvez faire :

1. Positionnez votre ordinateur de façon à ce que les fenêtres soient à côté de l’ordinateur plutôt que derrière ou devant.
2. Ajustez les stores pour que la lumière du soleil ne frappe pas votre écran ou vos yeux.
3. Éteignez l’éclairage trop brillant provenant des plafonniers.  Si alors l’éclairage n’est pas suffisant, installez des ampoules plus faibles ou utilisez une lampe de bureau.
4. Placez votre lampe à un endroit où elle ne se réfléchit pas sur l’écran et où elle ne brille pas dans vos yeux.
5. Fixez un filtre antireflets à votre écran.  De la même façon dont le capuchon d’une veste peut réduire la quantité de lumière du soleil qui atteint vos yeux à partir du dessus et de chaque côté de vos yeux, le filtre antireflets contribue à réduire la lumière qui tombe sur votre écran.
6. Fixez un filtre antireflets à votre écran.  Bien que ces filtres soient offerts dans toutes les papeteries, il est possible que vous deviez consulter l’Internet pour trouver le filtre antireflet qui conviendra à votre ordinateur.  Parmi les sources moins courantes de réfléchissement et d’éblouissement, on retrouve les murs et les bureaux, particulièrement ceux qui sont blancs brillants.  Si ce type de surface est une source d’inconfort, peignez-les de couleur plus sombre.

Dernièrement, effectuez de petits ajustements à votre écran pour obtenir un soulagement rapide du SVA.

Regardez bien votre écran.  Se trouve-t-il à une distance raisonnable de vos yeux?  Il devrait se trouver à environ 20 à 26 pouces.  L’écran est-il recouvert de poussière?  Votre porte-document se trouve-t-il près de l’écran?  Pour l’amour du ciel, nettoyez votre écran de temps en temps!  Comment vous attendez-vous à bien voir à travers toute cette poussière?  Assurez-vous aussi de placer votre porte-document le plus près possible de l’écran : le fait de passer de l’écran au document peut contribuer à une fatigue visuelle.

Luminosité et contraste

La majorité des écrans vous permettent d’ajuster la luminosité et le contraste pour éviter que vos yeux se fatiguent.  Assurez-vous d’abord que la brillance de la pièce est adéquate (se reporter à Éblouissement et réfléchissement), puisque celle-ci peut affecter la façon dont vous voyez votre écran.  Par exemple, dans une pièce trop éclairée, votre écran doit être doté d’un réglage pour en atténuer la brillance afin que vous puissiez lire.

Les commandes de luminosité et de contraste sont des boutons qui se trouvent habituellement à l’avant de l’écran.  Comment pouvez-vous connaître le degré adéquat de luminosité?  Celle-ci sera assortie à celle de la pièce.  Essayez de regarder quelque chose sur un fond blanc, comme cette page Internet par exemple.  Si le blanc semble presque être une source de lumière, la luminosité est alors trop forte; si par contre, elle semble obscurcie par un filtre gris, la luminosité est alors inadéquate.  Si l’éclairage est trop clair ou trop sombre, vous devriez obtenir un réglage moyen de votre écran.

Lorsque vous aurez terminé de régler la luminosité, ajustez le contraste au niveau de confort le plus élevé (par conséquent le niveau de contraste devrait être très élevé).

La majorité des gens, même s’ils ne le réalisent pas ou ne l’admettent pas, ont besoin d’une nouvelle correction de la vision.  Vous reconnaissez-vous?

  • Si vous souffrez de fatigue visuelle ou d’autres symptômes connexes à l’irritation des yeux, peut-être.

  • Si votre vision est embrouillée, probablement. 

La majorité des gens qui souffrent d’une vision embrouillée lors de l’utilisation de leur ordinateur sont d’âge moyen ou plus âgé.  Pourquoi ?  Leurs yeux vieillissent et il est plus difficile pour eux de repérer les éléments qui se situent dans la zone intermédiaire de vision.

 

Même si vous portez un appareil correcteur de la vision pour voir à distance ou de près, une correction à foyers progressifs pourrait être plus appropriée parce qu’elle permettrait une vision plus claire au niveau intermédiaire ou dans l’écart nécessaire pour voir à l’ordinateur.

 

La correction adéquate de la vision peut contribuer à éliminer l’inconfort physique du cou, des épaules et du dos, puisque vous n’aurez plus à étirer votre tête vers le haut ou à vous rapprocher indûment de l’écran.  Si vous utilisez une correction de la vision simple, conçue pour une distance de 16 pouces, vous devrez vous pencher vers l’écran, qui peut être à 20 ou 25 pouces pour obtenir une image claire.  Si vous portez des lunettes bifocales classiques, conçues pour voir un objet de près dans le champ visuel inférieur, vous devez pencher votre tête vers l’arrière tout en vous approchant pour que la section de vision de la lentille soit en position adéquate pour voir l’écran.  Bien qu’il n’existe pas de hauteur d’écran « parfaite », en général, lorsque vous vous assoyez sur votre chaise en regardant droit devant vous, vous devriez pouvoir voir PAR-DESSUS votre écran.  La majorité des écrans sont positionnés de façon trop élevée et c’est cela qui, habituellement, cause les douleurs au cou.

CooperVision Inc

 

 

A propos de l'auteur

Directeur de Media optique (marocoptic.com)

Articles similaires